Stéphanie LE QUELLEC

« Portrait de Stéphanie Le Quellec, un rêve de gastronomie étoilée »

Stéphanie Le Quellec, née Lecocq en 1981, est une des rares Cheffes cuisinières à avoir reçu deux étoiles au Guide Michelin.

Sa passion pour l’art culinaire a débuté très jeune et dès l’âge de sept ans, elle préfère passer du temps devant les fourneaux que de partir en vacances. Il faut dire qu’elle a de qui tenir, car sa famille a posé la gastronomie sur la sellette et la gourmandise ne lui fait pas défaut. Elle adore confectionner des sablés.

Elle commence sa carrière en 2001 au palace Four Seasons George V auprès de Philippe Legendre, meilleur ouvrier de France. Cette expérience confirme sa vocation et elle dira : « j’ai découvert un univers d’exigence, de rigueur, de luxe, de discipline et d’excellence qui a été une révélation pour moi ».

Elle gravit rapidement les échelons et devient sous-cheffe aux côtés d’Éric Briffard.

En 2006, Stéphanie part travailler pour le groupe Four Seasons, au domaine de « Terre Blanche », auprès de Philippe Jourdin.

« C’est le chef qui a marqué ma vie. Philippe était la tête et moi les bras, nous n’avions pas besoin de nous parler », confie Stéphanie Le Quellec.

Puis, elle reprend la direction de Le Faventia en 2010, lorsque le chef quitte l’établissement.

Elle est la gagnante de « Top Chef » en 2011, émission de télévision qui va la propulser sur le devant de la scène.

Elle devient cheffe du restaurant « La Scène » à Paris en 2013 et c’est en 2014 qu’elle obtient sa première étoile au guide Michelin.

Stéphanie Le Quellec reçoit sa seconde étoile au guide Michelin en janvier 2019.

Le 9 octobre 2019, la jeune femme ouvre « La Scène », son propre restaurant, situé dans Paris. Elle y obtient directement deux étoiles en 2020.

Toujours aussi déterminée, elle acquiert un jardin qu’elle transforme en potager pour approvisionner son restaurant, dans le but de décrocher sa troisième étoile Michelin.

Mère accomplie de trois beaux enfants, Stéphanie Le Quellec souhaite apporter « de la magie » à sa cuisine, selon ses propres mots.

Elle rêve d’atteindre « une profondeur et une puissance dans les goûts » et marquer les palais, plus que les esprits.

C’est dans cette authenticité qu’elle est décidée à faire bouger les lignes de la gastronomie et souhaite rendre la cuisine accessible et conviviale, tout en étant pavée d’étoiles.

Authentique, l’association Les Cuisiniers de France se veut l’être. Car c’est dans le goût, que la recherche de l’authenticité est primordiale.

C’est dans la vocation que prend corps l’authenticité.

Enfin, c’est dans le talent, que l’authenticité rend grâce.

À travers ces trois grands traits, l’association Les Cuisiniers de France continue de transmettre son art qu’est la tradition culinaire française.