L’International Cup de Cuisine

 Dans les coulisses de l’International Cup de Cuisine organisé par les Cuisiniers de France

Cette compétition a pour but de soutenir le métier de cuisinier et de promouvoir les techniques du patrimoine culinaire français.

Organisé par l’association Les Cuisiniers de France, le concours est ouvert à toute personne ayant une formation professionnelle, exerçant dans la cuisine, quel que soit son poste, mais devant justifier d’au moins cinq années d’expérience et résidant dans l’Union européenne.

Les Cuisiniers de France désirent, avec ce concours, distinguer un talent qui saura mettre en avant la cuisine française à travers ses techniques, des goûts soigneusement assemblés et l’alliance des éléments mis en adéquation et la valorisation des créations.

Ce concours, mené d’une main de maître par les Cuisiniers de France, est devenu l’un des plus prisés dans le domaine de la gastronomie.

Les principaux critères de notation du jury face aux chefs sont bien évidemment la technique, mais aussi l’art d’assembler les mets, l’association harmonieuse des goûts et la présentation des plats.

Les finalistes doivent se distinguer à travers la réalisation d’un plat avec garnitures et d’un dessert.

Le gagnant remporte la coupe de l’International Cup de Cuisine, un chèque, ainsi que la grande médaille d’or des cuisiniers de France.

Le second gagnant (trophée Antonin Carême) reçoit un chèque et la médaille d’argent des cuisiniers de France.

Le troisième prix (trophée espoir des cuisiniers de France) gagne une dotation et la médaille d’argent des cuisiniers de France.

Chaque finaliste reçoit également un diplôme et une veste de cuisine brodée avec son nom.

 

L’ancien Directeur de l’association les Cuisiniers de France, Pierre Miecaze, nous confie : « les concours culinaires, dont l’International Cup de Cuisine, que nous organisons chaque année, visent le même but que l’ensemble des concours relatifs à la totalité des corps de métiers. Celui d’inciter les candidats les plus motivés à se mettre en danger, à donner le meilleur d’eux-mêmes, à montrer leur savoir-faire, mais aussi celui de l’école ou de l’établissement dont ils dépendent, à se faire connaître enfin, au sein de la profession ».

Les concours de cuisine sont-ils un passage obligé ? « Pas forcément, répond le Chef étoilé au guide Michelin en 1999, mais c’est toujours mieux sur un CV. En revanche, ils sont très, voire trop, nombreux aujourd’hui. Mieux vaut donc bien choisir…»

 

Les candidats partagent tous la même passion pour la cuisine. S’ils admettent que les concours génèrent beaucoup de fatigue et de stress, tous sont prêts malgré tout à recommencer immédiatement.

 

L’association Les Cuisiniers de France s’est donné pour mission, au travers de différentes actions d’entraide et de philanthropie, d’organiser tout événement qui saura mettre en avant la gastronomie française, tout comme ce prestigieux concours de l’International Cup de Cuisine et elle y parvient merveilleusement.