Guillaume Gomez

Guillaume Gomez, portrait d’un Meilleur Ouvrier de France

De son BEP de Cuisine aux Fourneaux de l’Elysée
Lorsque Guillaume Gomez entreprend ses études de cuisine à l’Ecole de Paris des Métiers de la Table, il est loin d’imaginer obtenir le titre de Meilleur Ouvrier de France à l’âge de 25 ans et de devenir un jour le Chef de l’Elysée.
Et pourtant ! Un BEP Hôtellerie-restauration en poche, il entre au service du Chef Johny Bénariac puis travaille auprès du doublement étoilé Jacques Le Divellec, ce qui lui vaut la possibilité d’effectuer son service national au sein de la plus prestigieuse cuisine de France, celle de l’Elysée.
Quelle fabuleuse « Maison » pour y prospérer et y déployer tout son art !
Progressivement, Guillaume Gomez gravit tous les échelons avant d’être promu sous-chef de Bernard Vaussion, alors aux commandes des cuisines de l’Elysée. En 2004, son talent est récompensé par le titre suprême de Meilleur Ouvrier de France. Il devient à 25 ans le plus jeune détenteur de cette distinction. Et c’est Jacques Chirac, grand amateur de la gastronomie française, qui lui remet les insignes de MOF.
En mai 2012, Guillaume Gomez reçoit des mains du Président Nicolas Sarkozy les insignes de Chevalier de l’Ordre national du Mérite.
Au départ de Bernard Vaussion en 2013, il prend les commandes des cuisines du Palais Présidentiel.
Durant les 25 années passées dans les cuisines élyséennes, Guillaume Gomez a dû composer avec les exigences et les goûts des Présidents mais aussi proposer une cuisine « diplomatique » à l’attention des chefs d’Etats étrangers en visite.
Mettant un point d’honneur à mettre en valeur la gastronomie française ainsi que les produits du terroir, Guillaume Gomez a su régaler les palais les plus exigeants.
Début 2021, Guillaume Gomez prend la décision de quitter l’Elysée et devient, suite à la proposition du Président Emmanuel Macron, « Ambassadeur de la Gastronomie Française ».
Après vingt-cinq années passées à cuisiner pour 4 Présidents de la République, 800 agents qui travaillent au sein de l’Elysée, mais aussi pour tous les Rois, Reines et Présidents, il est temps pour Guillaume Gomez d’entamer un nouveau chapitre de sa carrière.
Auteur de nombreux ouvrages culinaires
Au-delà de propulser la « cuisine » élyséenne, Guillaume Gomez partage depuis plusieurs années son amour pour les recettes savoureuses qui ont fait sa renommée.
Il publie un premier « Carnet de recettes », puis le livre « Cuisine, Leçons en pas à pas », suivi de « Cuisine, Leçons en pas à pas pour enfants ». Ces deux derniers ouvrages reçoivent de nombreux prix, dont le prestigieux « meilleur livre de cuisine du monde ».
En 2019, il participe à l’élaboration du livre : « Les cuisiniers de la République française : Les meilleures recettes ».
Et c’est en 2020 que Guillaume Gomez décide d’écrire « À la table des présidents », recueil dans lequel il décline cinquante recettes servies sous les différentes présidences. Il revient sur les grands moments vécus par sa brigade, ainsi que sur l’évolution des menus tout au long de ses vingt-cinq années de bons et loyaux services.
« La cuisine très française à l’Elysée est une épopée, elle se donne, se partage, se réalise avec le cœur », écrivait-il, peu avant d’être nommé Chevalier de la Légion d’honneur.