Fabrice Brossard

« Fabrice Brossard de la générosité dans la simplicité »

Fabrice Brossard est né à Guérande, ville réputée pour ses marais salants, de parents passionnés par la cuisine. Sa mère a notamment exercé en tant que cuisinière tandis que son père était boulanger-pâtissier.

C’est à partir de cet héritage qu’a grandi son amour pour la bonne cuisine et l’esprit familial avec tout ce que cela comporte de générosité, d’entraide et de réunions autour de grandes tablées.

Il entre à l’école hôtelière à 17 ans, puis enchaîne en tant que commis de cuisine dans un restaurant à Guérande.

Après de nombreux stages dans des établissements régionaux, il décroche son BEP/CAP de cuisine et débute en 1979 à l’Hôtel Le Roy René à Aix-en-Provence.

Par la suite, pris d’une envie de liberté, il part à l’aventure et découvre le monde. Le Venezuela, le Canada, la Grande-Bretagne et la Corse l’accueillent et Fabrice apprend de nouvelles techniques et s’initie à d’autres cultures.

Enrichi par ses nouvelles expériences, il retourne en France, cette fois dans le Sud-Ouest.

Six ans plus tard, après être entré en tant que sous-chef au Royal, il devient Chef de cuisine.

En 1995, il dirige les cuisines du restaurant Altitude 95, situé au premier étage de la tour Eiffel. Il y propose une cuisine française de qualité et mise sur les produits frais. Son aventure au sein du Groupe Elior se poursuit au Cercle National des Armées puis au restaurant Le 70, restaurant du Parc des Princes.

En 2012, accompagné de son fidèle ami Stéphane Gaborieau (MOF 2004), et de Matthieu Salès, il ouvre son propre restaurant, La Cuisinière Lyonnaise.

Matthieu Salès est en cuisine, tandis que Fabrice Brossard gère l’établissement.

La Cuisinière Lyonnaise est un excellent bistrot qui propose à ses hôtes une cuisine authentique dans le respect des saveurs et produits des bouchons lyonnais.

Ce restaurant situé dans le 17ᵉ arrondissement de Paris est affilié à l’Association des bouchons lyonnais.

Lors d’une interview au sujet de l’Association des Cuisiniers de France, il affirme : “un cuisinier, c’est quelqu’un qui doit être généreux, qui est là pour faire à manger et faire plaisir”.

Ses qualités au sujet de la profession, il les partage avec l’association des Cuisiniers de France. C’est pourquoi en être le Directeur est pour lui synonyme de fierté et d’honneur.

Faire partie d’une association de chefs, qui a plaisir à accueillir tous nouveaux membres les bras ouverts, une association énergique qui prend soin et accompagne les nouvelles générations, avec des valeurs de partage et d’entraide pour toute la profession, donne les motivations évidentes à l’engagement de Fabrice Brossard dans son rôle de Directeur.