Apprentissage cuisinier

Apprentissage cuisinier

L’association Les Cuisiniers de France accompagne depuis toujours les plus jeunes dans leurs démarches pour la découverte du métier fabuleux de cuisinier.

C’est dans un esprit de transmission qu’elle souhaite partager ces informations sur les différentes formations pour accéder au métier de cuisinier et les avantages de l’apprentissage.

Le métier de cuisinier demande de nombreuses qualités et un beau savoir-faire. Le meilleur moyen de progresser dans ce domaine est de passer par un contrat d’apprentissage en cuisine, qui permet de lier la théorie à la pratique.

La partie théorique se déroule au sein d’un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) et la partie pratique dans une entreprise, par exemple un restaurant, durant toute la durée de la formation. Généralement, il s’agit de réaliser une semaine en CFA et deux semaines en entreprise.

Après la troisième, il est possible de passer :

–       Un CAP Cuisine en alternance (Certificat d’Aptitude Professionnelle Cuisine) qui dure deux ans.

       Un Bac Pro Cuisine en alternance en trois ans après la troisième, ou en deux ans après le CAP.

Après le CAP, il est possible de prétendre à :

–       Brevet Professionnel Arts de la Cuisine en deux ans.

–       Mentions Complémentaires en Cuisine (MC) en un an.

Les MC permettent aux apprentis cuisiniers d’acquérir une expertise supplémentaire, comme :

  • MC Cuisine en desserts de restaurant
  • MC Art de la cuisine allégée
  • MC Employé-traiteur

L’apprentissage en cuisine niveau Bac+2 :

–       BTS Management en hôtellerie restauration – Option B – Management d’unité de production culinaire (BTS MHR) en deux ans.

 

Ces formations sont reconnues par l’État et permettent un niveau d’employabilité à leurs sorties bien au-dessus de la moyenne.

Lorsqu’une passion dévore, il est important de laisser s’exprimer ses désirs et de choisir la meilleure formation qui correspond aux besoins et objectifs identifiés.

Franchir le pas de l’apprentissage permet de se former tout en commençant à travailler.

C’est une solution que l’association Les Cuisiniers de France plébiscite car, dans le métier de cuisinier, il est important de pratiquer beaucoup. C’est en exerçant toujours et encore que les progrès se font ressentir et que la confiance amène à la créativité.

L’association Les Cuisiniers de France a pour vocation d’accompagner et de transmettre toutes informations en lien avec la gastronomie française. C’est pour elle non seulement une joie, mais aussi un honneur.